manga

Qui est Akira Toriyama, le papa de Dragon Ball ?

Akira toriyama le createur de Dragon ball

Akira Toriyama, le mangaka légendaire et créateur de Dragon Ball, a laissé une empreinte indélébile sur le monde du manga et au-delà. Connu pour son personnage emblématique, Goku, Toriyama a transformé Dragon Ball en un succès mondial, touchant des fans partout au Japon et à l'international. À travers cet article, nous rendons hommage à sa grande carrière, de ses débuts difficiles à sa mort récente. La fin de sa vie marque non seulement la perte d'un grand auteur mais aussi la fin d'une ère pour les mangakas partout dans le monde.

Les débuts d'Akira Toriyama avant Dragon Ball

Un garçon marginal

Né le 5 avril 1955 à Nagoya, dans la préfecture d'Aichi, Akira Toriyama n'était pas tout à fait comme les autres enfants de son âge. Plutôt que de suivre un parcours scolaire classique, il choisit de tracer sa propre voie. Dès son adolescence, il rêve d'être auteur de bande dessinée et montre une certaine rébellion contre les normes conventionnelles.

Après le lycée, il trouve alors un emploi dans une agence de publicité. Mais il ne s'adapte pas bien aux exigences du monde des affaires japonais, rigide et ponctuel. Son comportement, son style vestimentaire décontracté et ses nombreux retards lui valent rapidement l'étiquette de marginal.

Ce contexte atypique forge le caractère et le style unique de Toriyama. Il est déjà évident qu'il n'est pas destiné à un chemin ordinaire. Mais comment ce jeune rebelle allait-il transformer son art en une carrière légendaire ? C'est une question qui ne tarderait pas à trouver sa réponse, alors qu'il se tournait vers l'univers du manga, poussé par sa volonté de réussir.

Ses débuts compliqués dans le monde du manga

Après avoir quitté son emploi en publicité, Akira Toriyama se retrouve sans argent, vivant chez ses parents. Un jour, alors qu'il est assis dans un café, il tombe sur une affiche pour participer à un concours de manga. Sans grand espoir, il envoie une histoire comique mais malheureusement, ce premier essai ne convainc pas et à chaque nouvelle tentative, l'échec est au rendez-vous. Les éditeurs trouvent ses histoires trop originales par rapport aux attentes du public. Il enchaîne les refus et Akira commence à douter de lui.

Toriyama affine alors son art et son sens du récit, cherchant une formule qui plairait à un public plus large. Son approche non conventionnelle attire finalement l'attention de Kazuhiko Torishima, éditeur chez Shueisha, qui voit un gros potentiel en ce jeune artiste rebelle. Torishima deviendra non seulement son éditeur mais aussi son mentor, guidant Toriyama vers son premier succès majeur. Malgré un début de carrière difficile, il était sur le point de frapper un grand coup dans le monde du manga.

Dr Slump : Son premier succès d'auteur

La percée d'Akira Toriyama dans le monde du manga arrive finalement avec Dr Slump. Après ses premiers échecs, il crée finalement cette série qui deviendra son premier grand succès. Dr Slump raconte les aventures humoristiques d'Arale Norimaki, un robot à l'apparence d'une petite fille et de son créateur, le scientifique Senbei Norimaki.

Publié pour la première fois en 1980 dans le Weekly Shonen Jump 581 de Shueisha, Dr Slump séduit rapidement les lecteurs grâce à son humour décalé, ses personnages originaux et son univers bizarre plein de fantaisie. Le talent d'Akira Toriyama est désormais reconnu de tous et il est vu comme une figure montante dans l'industrie du manga. La série remportera même le prestigieux Prix Shogakukan pour le meilleur shōnen en 1982.

Ce premier succès majeur lui ouvre de nombreuses portes, lui donnant la liberté et la confiance nécessaires pour exploiter d'autres idées qui aboutiront plus tard à la création de Dragon Ball. Akira Toriyama est désormais officiellement un mangaka reconnu.

Akira Toriyama le createur de Dragon Ball

L'ascension d'Akira Toriyama avec Dragon Ball

Comment Akira Toriyama a créé Dragon Ball

Akira Toriyama décide en 1984 d'arrêter Dr Slump pour se consacrer à son nouveau projet : Dragon Ball, dont le premier chapitre sortira cette même année dans le Weekly Shonen Jump.

Il s'est fortement inspiré de la mythologie chinoise et du roman La Pérégrination vers l'Ouest qui raconte l'histoire de Sun Wukong, le Roi Singe. C'est ce personnage espiègle et surpuissant qui lui donnera l'idée de créer Son Goku, le personnage de Dragon Ball. Mais Toriyama s'est également inspiré des films de Jackie Chan, combinant légèreté comique et combats d'arts martiaux.

Dragon Ball plait tout de suite au public japonais et les jeunes lecteurs s'identifient aux personnages. Le manga gagne rapidement en popularité et devient rapidement un best-seller avec des millions d'exemplaires vendus au Japon.

L'adaptation de Dragon Ball en anime et jeu-vidéo

Après son succès au Japon, le manga Dragon Ball a été traduit en plusieurs langues et distribué dans des dizaines de pays. Le tournant majeur survient lorsque le studio d'animation Toei décide d'adapter le manga en série animée, transformant ainsi Dragon Ball en un phénomène mondial. La diffusion de l'adaptation anime a débuté en 1986 et s'est poursuivie jusqu'en 1989, couvrant les 194 premiers chapitres du manga. En France, Dragon Ball a été diffusé pour la première fois en 1988 dans le Club Dorothée.

La série a également été adaptée en 1986 sous le nom de Dragon Ball : Shenlong no Nazo. Plus de 50 jeux vidéo Dragon Ball ont été lancés depuis, allant des jeux de combat aux RPG. Cela a permis à la série d'accroître sa renommée mondiale et de devenir l'un des mangas les plus connus au monde. En parallèle, Akira Toriyama jouera un rôle clé dans la création du jeu vidéo Dragon Quest, en tant qu'illustrateur. On reconnait tout de suite son style unique dans le design des personnages.

Depuis, plus de 300 millions d'exemplaires de Dragon Ball ont été vendus à travers le monde, le classant parmi les mangas les plus vendus de l'histoire derrière One Piece. Les adaptations en anime et jeu-vidéo ont largement contribué à la notoriété et aux revenus de la franchise. Les jeux vidéo quant à eux, ont cumulé plus de 70 millions d'unités vendues.

Goku, Vegeta, Picolo... Qui est son personnage préféré ?

Lors d'une interview pour le site Kanzenshuu, Akira a déclaré : "Je pense qu'après tout, c'est Piccolo que j'aime le plus". Cette déclaration en a surpris d'un, vu la place de personnages comme Goku ou Vegeta dans Dragon Ball. En 2022, lors de la sortie du film "Dragon Ball Super: Super Hero", il a réitéré son affection pour Piccolo, en disant : "Piccolo est mon personnage préféré".

Cross Epoch : La collaboration avec Oda, le créateur de One Piece

Considéré comme une légende du manga, Akira Toriyama a inspiré de nombreux mangakas, comme Eiichiro Oda, qui a réalisé un rêve en collaborant avec lui sur Cross Epoch. Ce one-shot spécial combine les univers de Dragon Ball et One Piece. Publié en décembre 2006, ce crossover exceptionnel réunit des personnages emblématiques des deux séries dans une aventure festive. Cette collaboration a non seulement ravi les fans, mais a aussi démontré le respect mutuel et l'admiration entre deux des plus grands noms du manga.

mangas Dragon Ball

La mort d'une légende

De quoi est décédé Akira Toriyama ?

Akira Toriyama est décédé le 1er mars 2024 à l'âge de 68 ans des suites d'un hématome sous-dural aigu. Ce type de saignement, qui se produit entre le cerveau et sa couverture externe, est souvent le résultat d'un traumatisme crânien sévère. Cette condition médicale grave a malheureusement emporté l'un des mangakas les plus influents et aimés, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le monde de l'animation et du manga.

Des hommages touchants à travers le monde

La mort d'Akira Toriyama a suscité une vague d'hommages émouvants de la part de créateurs de manga, d'animateurs et de fans du monde entier. Oda a exprimé sa tristesse et son admiration, reconnaissant l'impact profond qu'il a eu pour toute une génération. Masashi Kishimoto, le créateur de Naruto, a également rendu hommage à Toriyama, le qualifiant de guide et d'inspiration majeure pour sa carrière. Il a même déclaré que sans lui, il n'aurait peut être jamais été mangaka et n'aurait jamais pu créer Naruto.

Sand Land : sa série posthume

Sand Land n'est pas vraiment une série posthume, mais plutôt un manga créé par Akira Toriyama il y a plus de 20 ans, qui a été adapté en animé après sa mort. Publié initialement en 2000 dans le magazine Weekly Shonen Jump, ce manga court a été rassemblé en un seul volume. L'histoire se déroule dans un monde désertique post-apocalyptique où l'eau est extrêmement rare et contrôlée par un roi avide. On suit les aventures de Beelzebub, un prince démon et d'un vieux shérif alors qu'ils se lancent dans une quête pour découvrir une source d'eau mythique.

Est-ce que Dragon Ball va continuer malgré son décès ?

Dragon Ball Super continuera malgré le décès d'Akira Toriyama. Le manga et ses adaptations en anime ne s'arrêteront pas, grâce à la poursuite de la série par Toyotarou, son ancien protégé. Cette continuité assure que l'univers de Dragon Ball reste vivant, même après la disparition de son créateur légendaire.

Hommage a Akira Toriyama

Tous les mangas d'Akira Toriyama

Titre Magazine Sortie Thème Résumé

Dr Slump

Dr Slump de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 1980-1984 Comédie Les aventures hilarantes d'un inventeur et de son robot Arale dans un village loufoque.

L'Apprenti mangaka

L'Apprenti mangaka de Akira Toriyama
Fresh Jump 1982-1984 Didactique Manga sur la création de bande dessinée, offrant des conseils aux aspirants mangakas.

Dragon Boy

Dragon Boy de Akira Toriyama
Fresh Jump 1983 Aventure Une histoire courte sur un garçon avec une queue de dragon et ses aventures.

Dragon Ball

Dragon Ball de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 1984-1995 Aventure, Arts martiaux Les aventures de Son Goku, de son enfance à l'âge adulte, alors qu'il recherche les Dragon Balls.

Go! Go! Ackman

Go Go Ackman de Akira Toriyama
V Jump 1993 Comédie, Action Les aventures humoristiques d'Ackman, un démon qui collecte des âmes pour Satan.

Cowa!

Cowa de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 1997-1998 Comédie, Aventure Les péripéties de Païfu, un petit vampire, et de ses amis dans un monde fantastique.

Kajika

Kajika de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 1998 Aventure Les aventures de Kajika, un garçon maudit qui doit sauver des vies pour se libérer de sa malédiction.

Neko Majin

Neko Majin de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 1999-2005 Comédie, Parodie Les histoires courtes et parodiques mettant en scène Neko Majin, un chat doté de pouvoirs magiques.

Sand Land

Sand Land de Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 2000 Aventure, Science-fiction Les aventures de Beelzebub, un prince démon, et de ses amis dans un désert post-apocalyptique.

Blue Dragon

Blue Dragon de Akira Toriyama
2006 Fantastique Création des personnages de l'anime basé sur le jeu vidéo Blue Dragon.

Katsuraakira (Trop forte, Sachié !! et Jiya)

Katsuraakira Akira Toriyama
2008-2009 Science-fiction, Comédie Collaboration avec Masakazu Katsura sur deux histoires courtes.

Kintoki

Kintoki Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 2010 Aventure, Fantastique L'histoire d'un garçon nommé Toki qui possède des pouvoirs mystérieux.

Jaco the Galactic Patrolman

Jaco the Galactic Patrolman Akira Toriyama
Weekly Shōnen Jump 2013 Science-fiction, Comédie Les aventures de Jaco, un patrouilleur galactique, sur Terre.

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super Akira Toriyama
V Jump 2015-2024 Aventure, Arts martiaux Suite des aventures de Goku et de ses amis après la défaite de Majin Boo.

Les récompenses d'Akira Toriyama

  • Prix Shogakukan Manga (1981) - Pour Dr. Slump dans la catégorie du meilleur manga shōnen.
  • Prix du manga Kōdansha (1985) - Catégorie shōnen pour Dragon Ball.
  • Prix culturel Osamu Tezuka - À plusieurs reprises pour son influence dans le manga.
  • Prix spécial du 40e anniversaire du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (2013) - Reconnaissance de sa contribution au monde de la bande dessinée.
  • Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (2019) - Une distinction française honorant ses contributions aux arts.
  • Tokyo Anime Awards Festival - Prix pour l'ensemble de sa carrière (2024) - Ce prix lui a été décerné à titre posthume pour reconnaître son impact dans l'industrie de l'anime et du manga.